Histoire du projet Quadro 3D (fiction)

  • Inventeur du TroisRoues
  • Portrait de Inventeur du TroisRoues Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
29 Mai 2011 23:58 #23110 par Inventeur du TroisRoues
Inventeur du TroisRoues a créé le sujet : Histoire du projet Quadro 3D (fiction)
Tout d’abord avant de raconter la petite histoire du Quadro 3D je souhaiterais soumettre une interrogation :

Certains articles parus sur le 3D citent « le blocage de la direction, comme le système Roll Lock de Piaggio ». Je n’ai pas le souvenir que le RL empêche de tourner le guidon. Les « reporters » ne confondraient-ils pas système de directions et système de balanciers, à moins que ce soit une simple erreur dans la traduction de la version française du dossier de presse du 3d.

Aussi bien au niveau de l’inspiration du nom « 3D » de ce tripode qu’au niveau de son balancier, Quadro Technologie ne nous propose rien de plus qu’une pâle imitation du MP3.

Il est possible d’imaginer que dans les têtes de Marabese Design ça a pu se passer comme ce qui suit :

Incroyable, Piaggio a réussit son coup, tout le milieu de la moto pensait que jamais un motard ne monterait sur un TroisRoues et c’est un succès commercial. C’est sûr il y a moyen de faire mieux, nous connaissons bien les forces et les faiblesses du MP3 on a du savoir faire, on a des créatifs, on a suffisamment de moyens pour commencer le projet, l’argent qui dort ce n’est pas ce qui manque, on devrait trouver des financements !?!?

Ok les gars tout est prêt, le gâteau du Tripode nous attend, il n’y a pas une minute à perdre, on se lance, on innove, demain brain-storming à 10h...
… ça y est le point est fait : parallélisme; rigidité du cadre ; Roll Lock ; l’électronique ; inclinaison.

…. Je crois qu’on est bon là, on est tous d’accord, je résume, donc nous partons sur un mastard de balancier fixé dans les roues et sur le bas du berceau comme cela on sera sûr qu’il n’y aura moins de soucis avec le parallélisme et au niveau de la rigidité du cadre on sera au top. Avec toutes les astuces de notre système hydraulique on prend une longueur d’avance, on est gagnant sur tous les tableaux, on combine amortissement et Roll Lock, et on essaye de se passer d’électronique. Nos vérins vont réguler l’inclinaison, le scoot se couchera moins rapidement on aura les mêmes sensations de conduite que sur un DeuxRoues, comme ça on pourra accrocher la clientèle des motards purs et durs, de même que l’on récupèrera toute la clientèle des automobilistes qui rêve d’être assise sur leur scoot comme dans leur bagnole, et surtout de ne n’avoir à gérer ni le Roll Lock ni l’inclinaison. Pour la géométrie du balancier on ne va pas chercher midi à quatorze heure on reprend intégralement celle de Piaggio, elle a fait ses preuves et puis avec tout ce qu’a pondu le bureau d’étude Piaggio sur la dynamique du train avant il ne faut pas rêver on ne pour jamais faire mieux qu’eux. En plus on est plutôt en bon terme avec Piaggio, il nous sera toujours possible de négocier avec eux. Pour ce qui concerne le brevet du balancement Ils ne vont venir nous chercher des poux dans la tête, déjà ils savent qu’il est difficilement défendable et puis il va bientôt appartenir au domaine public.

Go ! On lance le prototypage !

Ah non, les essais ne sont pas top !

De toute manière on le savait, si Piaggio n’avait pas retenu le coup des demi-balanciers du Scooot d’Aprilia c’est bien qu’il y avait un problème. C’est vrai, Il ne faut pas passer dans un trou quant on est couché dans un virage, la tenue de route est à revoir, c’est vraiment trop flippant quand on se retrouve à 45°.
Bon les gars vous devez améliorer ça, il faut trouver des solutions.

Le plus créatif de l’équipe dit :
- j’ai trouvé, c’est à cause de la suspension, la variation de la géométrie des bras de balancier due à l’amortissement est trop importante, y a qu’a élargir le train avant pour réduire les déformations du balancier.

L’ingénieur qui a bossé sur tous les projets de TroisRoues de Piaggio intervient :
-tu sais bien que ce n’est pas possible, plus tu écartes les roues et plus ça penche, tu veux gérer l’inclinaison avec les pieds comme sur le Brudelli, ou quoi ? Ouvres les yeux regardes comment nous avons été obligé de configuré l’avant du 4D.

Le premier réplique :
- On n’a pas le choix, ou alors on repart de zéro. Et puis après tout ce n’est pas la clientèle des motards la plus grosse cible. On a qu’à faire comme Luménéo, on limite l’inclinaison à 25° et le tour est joué.

Son collègue :
-arrêtes ton délire, on ne peut pas limiter l’inclinaison ou alors il faut écarter la voie à plus d’un mètre, je te rappelle que nous travaillons sur un projet de scooter, il n’y a pas d’intérêt à un véhicule aussi large.

Le créatif :
- comme limite de largeur on se base sur la GullWing puisqu’avec cette bécane on arrive encore à passer entre deux files de voitures, et pour l’inclinaison en limitant à 40° on sera à la même inclinaison qu’un scooter normal, l’hydraulique fera le reste, ça devrait passer.

Le Boss :
-Allez au travail, il n’y aucune raison de se démoraliser, on a le HTS, on base toute la com sur les avantages de notre procédé hydraulique, on met le paquet sur le design et ça va se vendre comme des petits pains….

…. Alors, vous en êtes où avec ce 3D ?

-On a trouvé un compromis pour le réglage des vérins. Dans certaines circonstances on a vraiment l’impression de conduire un DeuxRoues. Quand on enchaîne des petits virages ça baigne, par contre c’est toujours pareil quand le virage se prolonge un peu trop le scoot continue à se couché. Lorsque l’on roule à fond dans le virage ça passe, mais quand on conduit pépère on se retrouve rapidement à 40° et à ce moment on est obligé de ce mettre carrément à la contre-gîte pour se redresser de quelques degrés. On pourrait rajouter une assistance électronique destinée à palier à l’excès d’inclinaison, mais on n’est pas sûr du résultat, déjà qu’avec l’hydaulique on est obligé d’anticiper, avec une assistance intelligente en plus il se pourrait que ce soit pire, ça impliquerait un deuxième degré d’anticipation difficilement gérable.

- L’élargissement de la voie a nettement amélioré les réactions du scoot avec le déploiement de l’amortissement en virage. Quand le choc est un peu trop violent ça chasse mais on reprend vite de l’adhérence. Sur sol humide il est préférable de ne pas avoir pris trop d’angle sinon on ce retrouve vite dans le bottes de pailles. C’est là où on voit que c’est une bonne chose d’avoir limiter l’inclinaison à 40°, il suffit de s’accrocher au guidon et de serrer les cuisses pour rester bien assis sur le scoot, on est protégé et on se sent en sécurité lorsque l’on fait des glissades. Bon en mal en ça ne tient pas moins bien qu’un DeuxRoues. Quand il pleut en bécane, si on n’apprend pas à lever pied en virage c’est qu’on est suicidaire.

-Pour le blocage de l’inclinaison on se fait vite au maniement de la pédale de frein, il y a des fois où le scoot à l’arrêt se retrouve un peu trop penché mais comme on a la largeur qui faut, les chances de basculement du scoot et de déséquilibre du pilote sont quasi nulles. Par contre il y a un coup à prendre lorsque l’on redémarre, c’est pareil on s’y fait rapidement, ça vient instinctivement.

-Pour le cadre on a renforcé le support d’articulation du balancier principal, le scoot à pris quelques kilos et maintenant ça tient. Par contre on ne peut pas faire de miracle, avec des bras de balancier aussi longs, à chaque montée de trottoir les roulements centraux du balancier en prennent un sacré coup, et lorsque les roulements sont vraiment trop usés le scoot commence à vibrer sérieusement de l’avant. Comme les roulements sont accessibles et qu’ils se démontent facilement ce sera une réparation dont le coût sera volontiers accepté par les clients.

-Pour les roulements de direction il n’y a aucun problème, ils tiennent le choc, ils ne bougent pas d’un poil. Et pour les pneus on est sur un ratio d’usure plutôt inférieur à celui des pneus du MP3, c’est normal c’est la formule TroisRoues qui veut ça, Le tripode est à mi-chemin entre la voiture et la moto, et forcément à chaque fois qu’on tourne ça bouffe de la gomme.

Voyant qu’à l’énoncé du bilan certains membres de l’équipe semblaient ne pas être totalement convaincus, le designer intervient pour tenter de rassurer les sceptiques:
-Je viens de modéliser un Quadro 3D en rouge avec des sacoches et un gyrophare, regardez, là il y a écrit pompier, elle est sublime cette bécane, non!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2011 06:12 #23112 par sergio
sergio a répondu au sujet : Re: Histoire du projet Quadro 3D (fiction)
Intéressant :1:

scootard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2011 07:52 - 30 Mai 2011 08:03 #23119 par gradou
gradou a répondu au sujet : Re: Histoire du projet Quadro 3D (fiction)
Super, :brav: et :merci:

Là, cette fois je crois, "Inventeur du TroisRoues" que tu as largement mérité de gagner le pins et même le porte clé objets du concours lancé sur ce forum par Pierre, n'est ce pas ? :chef:

« Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet. Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées. » Proverbe chinois.
如果我们每个人都有一个目的和我们交换,我们每个人都有一个对象。如果我们每个人都有一个想法,我们交换,我们每个人都有两个思想。
Dernière édition: 30 Mai 2011 08:03 par gradou.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.091 secondes
Propulsé par Kunena